Les présidents des deux branches du Parlement suggèrent la démission de l’un des chefs de l’Exécutif en cas de persistance de la crise.

1831 0
L’élu de Delmas et actuel président de la chambre des députés, Gary Bodeau, exprime sa colère
et son insatisfaction de la gestion de la crise par les deux leaders de l’Exécutif qui ces derniers
temps sont en situation conflictuelle.
Lors d’une rencontre avec le président de la République, les représentants des deux branches du
parlement ont exprimé leur frustration et souhaité que des mesures urgentes soient adoptées pour
répondre aux revendications des couches vulnérables de la population. Mr Bodeau fait remarquer
que les pertes enregistrées lors des pillages et incendies d’entreprises avoisinent les 50 millions
de dollars américains qui ont un impact grave sur l’économie du pays.
Gary Bodeau et Carl Murat Cantave ont suggéré au chef de l’État la libéralisation des prêts au
sein de l’ONA, la libéralisation du secteur des produits pétroliers et l’élaboration d’un budget revu
à la baisse et prenant en compte la réalité de l’économie nationale.
Par ailleurs, le député de Delmas est déçu du conflit ouvert entre ces deux leaders de l’Exécutif.
Considérant que ce conflit tend à fragiliser l’État, M. Bodeau assure avoir exhorté le Président et
le chef du gouvernement à recréer une harmonie indispensable pour sortir de la crise. En ce sens,
Il souligne que l’un d’entre eux devra partir si la crise persiste

Related Post

Leave a comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *