OEA: Venezuela met Haïti dans une position difficile

1232 0

Le jeudi 10 janvier 2019, le Conseil permanent de l’Organisation des États américains (OEA) tiendra une réunion extraordinaire à Washington DC sur la situation au Venezuela et sur la position à prendre pour prendre les mesures qui s’imposent à l’égard du président Nicolas Maduro, qui sera assermenté dans le même jour pour un deuxième mandat, explique haitilibre.

Bocchit Edmond, ministre des Affaires étrangères, a déclaré à propos de cette session: “Haïti se comportera de manière amicale avec le Venezuela. Il pourrait y avoir des problèmes avec d’autres pays, mais nous pensons qu’il s’agit d’un problème interne au Venezuela dans lequel nous décidons de ne pas intervenir [… ] Haïti ne veut pas abandonner un ami comme le Venezuela … ”

Il ne fait aucun doute que la décision du président Moïse est délicate, alors qu’Haïti a une dette de près de 2 milliards de dollars vis-à-vis du Venezuela, son principal créancier.

Plusieurs sources suggèrent que les autorités américaines feraient pression sur Haïti pour qu’il prenne position contre le gouvernement Maduro. La chancelière Bocchit Edmond en bonne diplomatie reconnaît les échanges avec les États-Unis sur le sujet, mais attention à ne pas parler de « pression », de ne pas être contre les Etats-Unis, le principal contributeur de l’ aide d’Haïti … De

plus, aucune décision n’a fait état de la présence de hauts dirigeants haïtiens à l’inauguration du président Maduro. Si les autorités haïtiennes ne peuvent pas se rendre au Venezuela, Haïti sera représentée par Lesly David, ambassadeur d’Haïti au Venezuela.

Related Post

Leave a comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *